Des yeux ecarquilles...

Publié le par Xavier Galezowski

' Hollandis! Hollandis!!!'' hurlent les jeunes enfants qui pensent en nous voyant trouver des revenants.

 Pendant deux jours entiers, nous gravissons les monts , traversons les rizieres, les forets d'altitudes et jettons des Da Da (bonjour) a la face des montagnes qu'elles nous renvoient souvent, ils travaillent dans les champs.Les pins et les rizieres font un tres beau melange et l'odeur des premiers transporte tous nos sens. 















Accroupis ou courbes, ils cultivent leurs jardins ils repiquent le riz, elevent des cochons, en nous saluent gaiement quand nous les approchons.
Les enfants eux ont peur, tout comme les chiens d'ailleurs, et les coqs les cochons, chacun a leurs facons. Les enfants cependant refoulent vite tout ca pour finir par lacher un ptit " Gula Gula" qu'il faut traduire par Bonbon certainement...
Meme dans les montagnes Toraja on ne perd pas le nord!

Et pour les epater, comme on ne parle pas leur langue, on jongle avec des pierres et des pommes de pins, enfin on fait ce qu'on peut, on n'est pas magiciens...Cela suffit a leur laisser enfin echapper leur sourire qu'ils cachaient si durement, car comme partout ici les enfants sont souriants...










Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article